PAC 2013 : La cogestion agricole à l’action !!

Une terre nue pleine de promesses de fortes primes PACLa cogestion agricole à l’action : la colère de la FNSEA entraîne le retrait d’une proposition courageuse du Ministère de l’Ecologie

La cogestion en agriculture n’est pas un mythe, comme le prouve le retrait précipité du courageux document produit fin octobre par le ministère de l’Écologie sur la PAC 2013, suite à la réaction offusquée de la FNSEA. Le syndicat majoritaire crie à l’ « écart de conduite » en prétendant que le ministère chargé de l’environnement s’exprime sur un domaine qui n’est pas de sa compétence Les Conseillers Régionaux Europe Ecologie Les Verts dénoncent cette manifestation grossière de l’ingérence du ministère de l’agriculture, gouverné par la FNSEA, sur les autres ministères.

Les Conseillers Régionaux Europe Ecologie Les Verts saluent, sans pour autant les cautionner intégralement, les propositions du MEEDDM sur la PAC 2013. Ce document propose des orientations concrètes de la PAC pour encourager la conversion de l’agriculture à l’agro-écologie et soutenir une agriculture en lien avec son environnement, plus cohérentes avec les politiques publiques de l’eau, de la biodiversité, et de la santé. Propositions qui respectent les vœux des citoyens pour des produits alimentaires de qualité, pour un environnement sain, et surtout pour une relégitimation des aides à l’agriculture payées par les contribuables.

En France, ce sont 10 milliards d’euros qui chaque année vont en premier lieu soutenir les plus grosses exploitations, encourageant une concentration des moyens de production. On comprend que le syndicat majoritaire redoute un verdissement de la PAC.

A l’échelle européenne, les « bruits » sur les propositions de la Commission, prônent également, dans une certaine mesure, une relégitimation des aides de la PAC par l’environnement, et donc un verdissement de cette politique. Ces propositions ont également suscité une réaction violente du syndicat majoritaire des agriculteurs en Europe.

Espérons que les défenseurs d’une PAC répondant aux aspirations actuelles de la société Européenne et Française sauront résister aux pressions faites par le lobby agricole et agro-alimentaire, globalement opposé à tout véritable changement des pratiques agricoles .La meilleure réforme commencerait par la régionalisation des aides PAC ce qui permettrait une vrai réorientation agricole de nos régions vers une agriculture durable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :